Authentification

J'ai oublié ...

A propos

Comment est né PSE ?


Plan Solidarité Emploi est né d’une expérience personnelle. Il y a quelques années, Christian Ciganer-Albeniz, gérant de fonds d’investissement et fondateur du groupe média JOL Group, a rencontré quelqu’un qui lui a raconté comment il partait travailler tous les matins et revenait tous les soirs comme si de rien n’était, comme s’il n’avait pas, quatre mois auparavant, perdu son emploi et ne s’était retrouvé au chômage. Par peur d’être jugé, par peur d’être exclu, il cachait à sa famille, à ses connaissances, au monde entier, sa dure condition, triste réalité. Il avait honte et prenait ainsi le risque de se marginaliser encore davantage…


Un cas isolé ? Malheureusement, non. L’histoire peut paraitre improbable, impensable mais, pourtant, elles sont nombreuses dans notre société toujours plus violente les victimes du chômage à craindre les effets de la désociabilisation qu’il engendre.


Si, aujourd’hui, l’État assure toujours l’indemnisation des demandeurs d’emploi, s’il existe, tant au niveau national qu’au niveau local, des services chargés de les accompagner, aucun dispositif ne parait en mesure de faire face à la déferlante du chômage. Toujours plus de chômeurs, toujours moins de moyens humains et financiers.


Devant un tel constat, Christian Ciganer-Albeniz a jugé nécessaire de réagir et, pour réagir au mieux, il lui est apparu indispensable de s’appuyer sur des valeurs intemporelles, des valeurs d’autant plus pertinentes que la crise que nous traversons atteint des dimensions inédites. Ces valeurs, ce sont celles de l’entraide et du compagnonnage, des valeurs de solidarité et de justice pour tous.


Plan Solidarité Emploi, c’est concrètement la solidarité sans intermédiaire entre ceux qui n’ont pas d’emploi et ceux qui en ont et c’est la justice face à une redoutable inégalité entre ceux qui ont des relations et ceux qui n’en ont pas. 


Plan Solidarité Emploi, à travers son réseau social, est une réponse inédite, une démonstration aussi de ce que la technologie moderne peut renouveler, pour le meilleur, la réponse à des problématiques traditionnelles.

Icon Aider

Aider

Face à la déferlante du chômage, tout aurait été essayé. S’il appartient au demandeur d’emploi d’engager les démarches nécessaires pour se tirer d’affaire, pourquoi ceux qui ont la chance d’être épargnés ne pourraient-ils pas l’aider ? Aider, c’est en parler, écouter, conseiller, éclairer, appuyer.

Lutter contre le chômage et ses effets destructeurs, c’est bien l’affaire de tous, de tous et de chacun d’entre nous, une affaire de solidarité.

Icon Soutenir

Soutenir

L’épreuve douloureuse du chômage s’accompagne d’un sentiment de rejet, de rupture, d’échec. Avec la crise, le risque de désociabilisation est croissant. Ce risque menace l’individu, il menace la société et il appartient à tous, à chacun d’entre nous, d’y faire face et de soutenir ceux qui y sont confrontés.

Soutenir, c’est se rendre disponible, consacrer un peu de son temps, donner de son énergie, suggérer des solutions, ouvrir des pistes, redonner de l’espoir.

Icon Accompagner

Accompagner

Le chômage est souvent une expérience solitaire et ceux qui entourent le demandeur d’emploi se trouvent souvent bien désarmés malgré leur volonté d’aider et de soutenir. Les compagnons de Plan Solidarité Emploi se portent volontaires pour accompagner dans la recherche d’une solution vers un retour à l’emploi.

Accompagner, ce n’est pas se substituer à, mais offrir un regard extérieur, bienveillant et guider dans un moment douloureux.